3 règles d’or pour stocker les fruits et légumes

À lire aussi

La VMC double flux

La VMC double flux Vivre dans un logement sain exige une ventilation...

Lire la suite

Choisir son plan de travail

Le plan de travail ne passe jamais inaperçu dans une cuisine. Qu'il soit...

Lire la suite

Consommer chaque jour des fruits et des légumes est indispensable pour le bon fonctionnement de notre organisme. Pour garder les propriétés gustatives et nutritionnelles de ces produits, il est toutefois essentiel de les conserver de manière efficace. Découvrez nos 3 règles d’or pour réussir à stocker les fruits et les légumes dans votre maison !

1 : Stocker les fruits et légumes à température ambiante

Si plusieurs fruits et légumes ont besoin de fraîcheur pour être bien conservés, de nombreuses variétés s’en passent très bien et préfèrent même l’air ambiant sec. La plupart des légumes et fruits peuvent d’ailleurs être stockés à température ambiante quand vous comptez les consommer dans les 2/3 jours après l’achat. Stockez-les alors dans un endroit sec et peu éclairé (en particulier pour l’ail, l’oignon et la pomme de terre) ou dans une corbeille s’il s’agit de fruits issus des pays tropicaux comme la banane, la mangue ou l’ananas, ou de poires, prunes et oléagineux (noix, amandes).

2 : Ne pas stocker au frais toutes les variétés

Si vous souhaitez conserver vos fruits et légumes plus de trois jours, il est conseillé de les stocker dans le bac à légumes du réfrigérateur. Attention là encore ! Certaines variétés ne supportent pas le froid même après plusieurs jours : il s’agit notamment du melon, qui perdra son goût, des tomates, de l’abricot, du kiwi, de l’avocat, de la patate douce, de la pêche ou des agrumes.

Inversement, plusieurs fruits et légumes tolèrent mieux le frais sur le long terme que la température ambiante (surtout s’il fait chaud) : champignons, carottes, endives, navets, salade, pommes. Placez-les dans le bac à légumes ou directement dans le réfrigérateur sans les laver ni les emballer (excepté pour les champignons et les asperges, à emballer dans du papier).

3 : Éviter de mélanger certains fruit et légumes

Certains fruits et légumes dégagent de l’éthylène. Il s’agit des produits que l’on nomme climatériques comme les pommes, poires, pêches, nectarines et tomates. L’éthylène a la capacité d’accélérer la maturation de plusieurs variétés qui y sont particulièrement sensibles (les non climatériques, comme les avocats, carottes, courgettes, brocolis…). Pour réussir à conserver vos produits plus longtemps, il est donc conseillé de ne pas mélanger ces deux catégories de fruits et légumes (que ce soit dans une corbeille ou un bac à légumes).

À lire aussi

Comment isoler ses combles ?

Les combles constituent la surface qui occasionne le plus de pertes énergétiques...

Lire la suite

Astuces pour nettoyer sa terrasse

Avant l’hiver, il peut s’avérer nécessaire de nettoyer sa terrasse,...

Lire la suite