Construction maison individuelle : Entretenir la VMC

À lire aussi

Gaz ou électricité, quel chauffage  pour sa maison ?

Pour équiper sa maison dans les meilleures conditions, il est essentiel...

Lire la suite

Comment choisir le portail de sa maison individuelle ?

Un portail sécurise l’accès à votre maison et améliore son rendu...

Lire la suite

La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) est un système d’aération qui mérite d’être nettoyé et entretenu afin de pouvoir rester performant. En effet, que cela soit dans un appartement ou dans une maison, la présence humaine engendre une forte concentration de particules qui peuvent polluer l’air. Maisons MCA fait le point avec vous sur les pratiques d’entretien de votre VMC.

Comment nettoyer sa VMC ?

Lors des périodes de grand froid, vous allez forcément aérer moins souvent votre intérieur, et utiliser de façon plus intensive votre chauffage. Votre VMC va donc fonctionner énormément par rapport à d’habitude. Il convient donc d’effectuer un grand nettoyage de votre système d’aération. Dans un premier temps, coupez obligatoirement votre courant. Il vous faut ensuite démonter les bouches d’aération et les tremper ensuite dans de l’eau chaude  diluée dans un dégraissant. Prenez ensuite un aspirateur ou un chiffon humide  pour enlever les résidus de poussières des entrées d’air. Si vos bouches d’aérations sont équipées de capteurs d’humidité (hygroréglables), faites en particulier attention à ne pas les mouiller. En effet elles pourraient en être endommagées. Par ailleurs, s’il s’avère que ces derniers sont abîmés, n’hésitez pas à les changer. Finissez enfin par dépoussiérer l’intérieur des gaines de la VMC et par remettre les bouches d’aération en place lorsque celles-ci sont sèches.

Comment entretenir sa VMC ?

Encore une fois, nous insistons sur le fait que les composants les plus importants de la VMC sont les bouches d’aérations. Il faut donc bien les dépoussiérer régulièrement et aussi les nettoyer une fois au moins par trimestre en appliquant la même méthode que nous avons vu plus haut : avec une éponge imbibée de liquide vaisselle ou de savon. Faites bien en sorte de privilégier les pièces les plus utilisées comme la chambre, la cuisine ou la salle de bain. Tous les 6 mois il vous faudra effectuer une vérification d’usage de l’alignement du caisson qui contient la roue du ventilateur. Pour prévoir une éventuelle panne de l’échangeur, vous pouvez aussi contrôler la tension de sa courroie et sa propreté. Vous éviterez de plus que le moteur surchauffe.
Pour finir, MCA vous conseille de confier l’entretien de votre VMC à un professionnel tous les 2 à 3 ans. Il sera obligatoire concernant les VMC à gaz, et avoisine les 130 euros environs. Le professionnel s’occupera de nettoyer votre Ventilation Mécanique Contrôlée, de contrôler le maintien des gaines et du caisson central.

À lire aussi

Astuces pour nettoyer sa terrasse

Avant l’hiver, il peut s’avérer nécessaire de nettoyer sa terrasse,...

Lire la suite

Faire construire ou acheter une maison : pourquoi opter pour une douche à l’italienne ?

Au saut du lit ou à la fin d'une longue journée, la salle de bains est une pièce...

Lire la suite