Savoir récupérer l’eau de pluie de sa construction neuve

À lire aussi

Comment séparer salon et salle à manger ?

Lorsque l'intérieur est plutôt réduit, il est difficile de séparer...

Lire la suite

Conseils pour réussir son plan de construction maison

Si vous n'avez aucune notion en conception ou que vous n'avez jamais utilisé...

Lire la suite

Utiliser les eaux pluviales permet de préserver les nappes phréatiques. Idéalement, on ne devrait recourir à l’eau potable que pour un usage alimentaire, car son captage, son traitement et sa distribution utilisent des ressources. L’eau de pluie s’emploie directement, sans qu’il soit nécessaire de la traiter avec des produits chimiques polluants. Pour cela, il existe de nombreuses solutions à mettre en œuvre. Celles-ci peuvent s’intégrer dans la construction de sa maison ou faire l’objet d’aménagement après un achat immobilier.

Récupérer les eaux pluviales, c’est économique

Ne vous privez pas de ce cadeau du ciel ! Récupérer l’eau de pluie est la meilleure des solutions pour économiser de l’argent. De nombreux constructeurs de maisons ont intégré cette notion dans leurs techniques de travail. À l’année, les mètres cubes ainsi stockés puis utilisés représentent une économie substantielle. Être moins dépendant à l’eau potable réduit considérablement la facture énergétique. Un critère essentiel si l’on envisage l’achat d’une maison ou sa construction.

Arroser à l’eau de pluie, c’est bon pour les végétaux

Dépourvue de calcaire, l’eau pluviale stockée dans un conteneur est en plus toujours à température ambiante. Elle est parfaite pour arroser tous les végétaux, qu’il s’agisse des plantations extérieures ou des plantes vertes qui embellissent votre maison. Elle ne contient ni chlore ni fluor, sa teneur en sels minéraux est modérée. De plus, son potentiel hydrogène plus ou moins égal à 6 en fait une eau idéalement douce pour les plantes.

Récupération de l’eau de pluie, mode d’emploi préconisé après l’achat ou la construction d’une maison

Tous les moyens sont bons pour récupérer l’eau de pluie, ce qui rend cette opportunité accessible à tous les budgets et à toutes les configurations d’espace. Pour l’achat d’une maison, il est possible d’acquérir un collecteur d’eau de pluie, dont la contenance varie en fonction des modèles, généralement de 200 à 1 000 litres. Vous pouvez également confectionner vous-même votre récupérateur d’eaux pluviales et faire un geste pour la planète en utilisant cette eau là où l’eau potable n’est pas indispensable. Dans le cadre d’un projet de construction neuve, notamment pour une maison individuelle, vous pouvez opter pour :

• Une cuve aérienne ;
• Une cuve enterrée pour les très grandes contenances.

Les matériaux à privilégier sont le polyéthylène, le polyester, le béton et le PVC. Pensez à poser une crapaudine sur la descente de gouttière afin de filtrer insectes en tout genre et débris végétaux.

À lire aussi

Choisir son four en 6 points clés pour bien aménager sa maison neuve

Élément central d'une cuisine, le four est un appareil incontournable...

Lire la suite

Choisir le sol d’une chambre enfant après la construction ou l’achat d’une maison

Contrairement aux sols des autres pièces, celui d'une chambre d'enfant...

Lire la suite