L’entrée en vigueur du nouveau PTZ+



logoptz_rvbA compter du 1er octobre, les modalités d’application du PTZ+ (Prêt à taux zéro) vont être modifiées.Etendu à un plus grand nombre de ménages, ce prêt aidé nouvelle version doit permettre de relancer le marché de l’immobilier.

Les nouvelles mesures porteront sur différents points, à commencer par une augmentation des plafonds de ressources pour les zones B2 et C et une augmentation des plafonds d’opérations pour les zones B1, B2 et C (diminution en zone A). Par ailleurs, ces plafonds sont désormais les mêmes pour les opérations réalisées dans le neuf et dans l’ancien.

Le zonage géographique a lui aussi fait l’objet de modifications, avec 1 174 communes reclassées et 670 autres déclassées en zone B1 ou B2, modification ayant un impact direct sur le montant du PTZ.
A titre d’exemple, alors que le montant du prêt était de 51 740 € pour la zone B1 avant le 1er octobre, il sera désormais de 52 000 € en cas de reclassement.
Même chose pour la zone B2, dont le montant passe de 30 660 € à 52 000 € si la zone est reclassée en zone A ou B1. Quant à la zone C, le montant accordé passe respectivement de 24 120 € à 39 270 € pour un reclassement en zone B2, et à 52 000 € pour un reclassement en zone B1 ou A.

Autre point important dans les nouvelles modalités du PTZ+ en vigueur au 1er octobre 2014, les seuils des montants de ressources permettant de déterminer les tranches de remboursement sont revalorisés en zone B2 et C (baissés en zone A et inchangés en zone B1). A noter enfin, le changement du mode de calcul du revenu plancher pour l’éligibilité au PTZ+, correspondant maintenant au coût de l’opération divisé par 9, et non plus par 10 comme jusque là.

N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre agence MCA, qui pourra vous guider si besoin, et réaliser pour vous une simultation d’emprunt PTZ+.

Enregistrer