Christophe Didier - Visiteur terrains

 

Peux-tu nous raconter rapidement ton parcours professionnel ?

Avant d’intégrer l’entreprise, j’ai été agent d’entretien pendant 15 ans dans une grande surface. En 2002, j’ai postulé chez MCA pour un poste qui intégrait deux aspects : la gestion du service après-vente et les « visites terrains » (étude de sol).

J’ai travaillé sur ces deux missions jusqu’en 2004 puis je me suis concentré sur les études de sol. A ce jour, j’ai réalisé près de 15 000 « visites terrains » et parcouru plus de 2 millions de kilomètres dans toute l’Aquitaine !

Pourquoi avoir choisi de faire ce métier ?

L’offre à laquelle j’ai postulé à l’époque n’existait pas encore, il s’agissait d’une création de poste avec une formation. La réalisation d’études de sol était une nouveauté dans la construction à grande échelle. C’est cet aspect qui m’a intéressé.

De plus, j’ai toujours été attiré par le secteur du BTP. Quand j’étais agent d’entretien, je touchais à tout, j’étais polyvalent et j’avais envie de rester sur un métier manuel.

Enfin, j’apprécie le fait que ce soit un travail varié. On change tous les jours de terrain, de département, de paysage et on est toujours en mouvement.

Quel est ton rôle chez MCA ?

Lorsque les commerciaux ont un rendez-vous avec des clients et que ceux-ci ont déjà leur terrain, ou un terrain en vue, ils font une demande d’étude de sol.

Je me rends donc sur la parcelle en question afin de réaliser l’investigation géologique et de déterminer la qualité du terrain. Pour cela, j’utilise une nouvelle génération de pénétromètre et une tarière (système de forage). Grâce à ces outils, je peux identifier précisément la résistance des sols et déterminer les couches qui constituent le terrain.

La visite terrain dure environ 45 minutes. J’envoie ensuite le compte rendu au commercial avec mes conclusions afin qu’il puisse adapter le projet au terrain et préconiser le type de fondation nécessaire.

Grâce à l’étude de sol, nous allons pouvoir optimiser la qualité de la maison et son coût.

C’est une étape essentielle qui représente « la base » du processus de construction

Au vu du nombre de maisons que nous réalisons chaque année et de notre implantation sur la région, nous sommes aujourd’hui deux à nous occuper des visites terrains.

Quels sont, selon toi, les points fort de MCA ?

Chez MCA, l’étude de sol est gratuite et réalisée en interne. Les clients font donc une économie de près de 1500 euros ! C’est une étape indispensable qui permet d’assurer la qualité de la construction sur le long terme et d’éviter, par exemple, les tassements de sol ou encore les glissements de terrain qui pourraient fissurer et fragiliser la maison.

 

Découvrez nos autres portraits métiers