L’importance de la mise en œuvre d’un cahier des charges avant le début des travaux

Lorsque l’on se lance dans un projet de construction de maisons, il est important de ne pas rater des étapes. Car si nous projetons plusieurs années voire des décennies dans cette maison, il est nécessaire de bien réfléchir aux futurs événements de vie. Le cahier des charges intervient donc dans ce sens. L’entreprise du constructeur ou bien l’architecte sont là pour vous accompagner.

En effet, avant de mettre en œuvre les plans de votre maison neuve, il est impératif de préparer un cahier des charges en bonne et due forme. L’objectif d’un tel document est de lister l’ensemble des pièces prévues dans ladite maison. Qu’il s’agisse du nombre d’étages, de la présence ou non d’un garage ou du nombre de chambres, tout doit être pensé et écrit. Pour que ce projet de construction soit plus serein, voici nos conseils pour établir un bon cahier des charges avant la mise en œuvre du chantier.

Le cahier des charges de construction d'une maison neuve-1

Projet de construction : attention au prix des travaux du constructeur !

Si un particulier a une image bien fixe de ce qu’il espère comme maison neuve, la réalité peut parfois être différente. Rien de surprenant, la construction de maisons a un certain prix, plus ou moins élevé. Il serait dommage que le prix d’un tel projet vous mette dans l’embarras pour les prochaines années. D’où l’importance de rester raisonnable et de considérer, avec le constructeur, son budget avec sérieux

Avant la mise en œuvre du cahier des charges, il faut garder en mémoire que cette maison sera votre lieu de vie pendant 10, 20, 30 ans et parfois plus encore. Les besoins immédiats doivent donc être comblés, mais sans occulter ceux à plus long terme. Par exemple, les chambres supplémentaires ne seront pas du luxe si le projet d’un bébé est en tête. Mais outre les projets de vie, l’évolution de vos ressources financières est toute aussi importante.

Une maison doit être conçue selon le prix que vous pouvez mettre lors de la signature du contrat. Un foyer peu à l’aise financièrement aura tout intérêt à aménager dans un premier temps les pièces dont il a besoin à court terme. Puis, dans un second temps, agrandir la maison sur son terrain ou bien aménager l’étage ou le sous-sol. Sachez par ailleurs qu’un agrandissement de maison dispose d’un prix inférieur à un rehaussement. En ce qui concerne les foyers disposant d’un budget plus conséquent, il n’en faut pas non plus tomber dans le piège de l’extravagance. Il est plus judicieux de calculer la moyenne des besoins de la famille pour les 30 prochaines années. Bref, tout est une affaire de prix !

Le cahier des charges de construction d'une maison neuve-2

Définir le nombre de niveaux de votre maison neuve avant les travaux

Maison à étages ou maison plain-pied ? Cette question doit forcément passer avant l’élaboration des plans du projet de construction. L’avantage d’une maison à étages est de permettre de réduire la surface des murs et du toit, et ce, pour une surface habitable égale. Soit une baisse de prix conséquente, mais pas seulement. Cette réduction du prix s’accompagne aussi d’une baisse des échanges thermiques. Toutefois, isoler ses combles s’avérera relativement cher.

Pour choisir si l’on souhaite ou non créer un étage à une maison, il faut avant toute chose penser à quoi il pourrait servir. Listez vos besoins et où il serait plus judicieux de les situer. Nous recommandons toujours de laisser une chambre au rez-de-chaussée. Effectivement, au moment du début de la vieillesse, celle-ci sera très utile pour éviter de monter des escaliers. Et si vous ne comptez pas rester dans cette maison si longtemps, pensez toujours à la future revente.

Autre question pouvant être relevée : est-ce pertinent de créer un sous-sol ? Ce bas étage est particulièrement optimal pour agrandir la surface de votre maison. Pour ranger ou pour être aménagé plus tard en véritable pièce de vie. Il est également possible de le transformer en garage en fonction de l’état du terrain. Un terrain plat provoquera quelques petits soucis, tel que la présence d’une pente aigüe pour s’y rendre. S’il est évidemment envisageable de construire un garage au sous-sol, habiter au-dessus d’une voiture n’est pas très sain pour le bien-être des occupants.

Le cahier des charges de construction d'une maison neuve-3

Avant les travaux : penser à l’agencement des pièces dans une maison

Si un salon, une cuisine, une salle de bains et quelques chambres semblent naturels à être aménagés, il n’est pas facile de savoir comment procéder. Tout dépend de la surface de la maison. Avec l’architecte et le constructeur, vous devez recenser certains éléments pouvant paraître anecdotiques, mais à l’impact conséquent : le nombre et la taille des placards, les zones d’ouvertures des fenêtres et des portes, où mettre les meubles en bois, etc.

Une fois que vous avez soulevé vos besoins, la taille de vos pièces découleront de sens. Pour les chambres, il est nécessaire de prévoir des pièces d’au moins 12 mètres carrés. Un lit prenant de la place, il s’agit de la taille permettant de l’accueillir tout en intégrant rangements et autres mobiliers. En fonction du nombre de personnes comprises dans le foyer, le nombre de chambres suivra.

Pas très loin de la salle de bains, la présence d’une buanderie peut être une bonne solution. Une maison agréable est aussi une maison où chaque pièce a sa fonctionnalité. Il faut éviter d’essayer de tout faire rentrer dans une seule pièce et de laisser respirer votre maison. Un cellier peut également être une option viable pour faire office de débarras. Une fois ce cahier des charges fait, le chantier des travaux par l’architecte et le constructeur pourront être mis en œuvre, avant de faire le choix des matériaux pour aménager les pièces.

Nous vous recommandons ces autres pages :