Notre guide sur ma construction de maison

Construction d’une maison individuelle : les grandes étapes

Le projet a germé dans votre esprit et vous venez de prendre une grande décision : faire construire votre propre maison. Si beaucoup de personnes rêvent de faire construire la maison de leur rêve, il n’est pas toujours évident de se rendre compte du chemin qu’il faudra parcourir avant de pouvoir en profiter.

Une maison ne sort en effet pas du sol en une nuit : cela nécessite du temps, de l’argent et de nombreuses étapes ! Avant de se lancer, il est donc important de prendre conscience de toutes ces phases par lesquelles il faudra passer. Plus important encore : il faudra mettre de côté l’empressement et suivre chaque étape dans l’ordre.

Pour vous aider à mieux vous rendre compte des différentes démarches à suivre, nous vous proposons de découvrir les grandes étapes de la construction d’une maison.

Les grandes étapes de la construction d'une maison individuelle-1

 

Définir son projet pour le financement

Avant toutes autres choses, il est d’abord nécessaire d’établir clairement son projet de construction afin de le budgétiser correctement. Cette étape permet de projeter dès le départ le résultat final possible.

La capacité d’emprunt

Pour commencer, il vous faudra déterminer votre capacité d’emprunt. Cette dernière dépend notamment :

  • De votre situation professionnelle et financière.
  • De votre apport personnel.
  • Du taux d’emprunt.
  • De la durée d’emprunt.

Il est possible d’effectuer le calcul directement sur internet grâce à des calculatrices et simulateurs ou tout simplement auprès d’une banque.

La définition des besoins

Il vous faudra ensuite déterminer vos besoins. Pour cela vous pouvez dessiner (plus ou moins grossièrement selon les talents de chacun) un plan de votre maison idéale. Vous devez y faire figurer les critères les plus importants pour vous :

  • Le nombre de pièce et de chambres.
  • Étage ou plain pied.
  • Superficie intérieure et extérieure.

Calculer le coût de construction

À l’aide de votre liste de critères et de votre ébauche de plan, vous pourrez maintenant questionner les différents constructeurs de maison. Cela vous permettra d’avoir une idée du prix de construction.

D’une façon globale, il faut compter entre 1200 et 1800 € du mètre carré selon les matériaux et autres finitions choisies.

 

Les étapes relatives au terrain

Une fois votre projet bien construit et budgétisé, il est maintenant temps de s’intéresser au terrain qui accueillera votre future maison.

Trouver un terrain

Nous vous conseillons de ne pas vous précipiter et de visiter plusieurs terrains avant de faire votre choix.

Soyez attentifs à différentes choses comme :

  • La localisation et la proximité avec vos lieux d’intérêts.
  • La viabilité (raccordement aux différents réseaux).
  • La proximité du voisinage.
  • Les potentielles nuisances sonores, visuelles ou olfactives.

Choisir le constructeur

Une fois votre terrain choisi, il est temps de choisir l’entreprise qui se chargera de la construction de votre maison. Sachez que vous pouvez faire appel à un constructeur de maison, un architecte ou encore un maître d’œuvre.

Le choix du constructeur ne doit pas être fait à la légère. Assurez vous qu’il possède de solides garanties avant de vous engager. Par exemple, le constructeur doit pouvoir vous proposer un CCMI (contrat de construction de maison individuelle).

Obtenir un prêt

Une fois le terrain réservé et le contrat de construction signé, il est maintenant temps de trouver le meilleur financement et d’interroger les banques.

Il est possible de faire appel à un courtier en immobilier qui vous aidera notamment à trouver le prêt au taux le plus bas.

 

Les démarches avant travaux

Avant que le chantier puisse commencer, vous devrez réaliser certaines démarches.

Bornage, étude de sol et raccordement

Afin d’éviter tout problème futur, nous vous conseillons de réaliser :

  • Un bornage du terrain : il permettra de délimiter clairement votre propriété vis-à-vis des terrains adjacents.
  • Une étude de sol : également appelée étude G12, cette étude vous permettra de ne pas avoir de mauvaises surprises (notamment concernant les sols argileux).
  • Une demande de raccordement : assurez-vous que votre terrain puisse être raccordé aux différents réseaux (eau, électricité, etc.).

Signature de l’acte notarié

C’est durant cette étape que vous deviendrez officiellement propriétaire !

Durant la signature chez le notaire, l’acte intégral de vente vous sera notamment lu.

Demande de permis de construire

Pour que le chantier et les travaux puissent commencer, il vous faudra faire une demande de permis de construire auprès de la mairie de votre nouvelle commune.

En passant par un constructeur de maison, cette étape est souvent directement prise en charge par l’entreprise de construction.

Les grandes étapes de la construction d'une maison individuelle-2

 

Le gros œuvre

Le chantier peut maintenant commencer ! Votre future maison va petit à petit voir le jour en suivant des étapes clés.

Les fondations

La première étape est la mise en place des fondations et des terrassements. Grâce à l’étude G12 précédemment réalisée, le constructeur pourra choisir le type de fondation adéquat.

Les fondations sont le socle de votre future habitation. Elles permettent notamment de visualiser votre future maison dans l’espace.

Le soubassement

Poser la première pierre à l’édifice : il est maintenant temps de passer à l’étape du soubassement. Il s’agit ici de poser les premiers parpaings ou les premières briques sous la terre.

Le soubassement peut être un sous-sol, un vide sanitaire ou encore un hérisson.

L’élévation des murs

L’étape suivante concerne l’élévation des murs. Votre maison prend peu à peu forme avec la pose de parpaing, de briques ou encore de béton.

Le choix des matériaux utilisés est important puisqu’il déterminera la performance énergétique de votre future habitation.

La charpente

Vient ensuite l’étape de la charpente.

La charpente en bois ou en métal fait partie de la toiture et sert à couvrir et soutenir les constructions.

La toiture

Une fois la charpente installée, la toiture peut être montée.

La toiture de votre maison dépendra des spécificités locales. En effet, la mairie impose généralement des types de toitures ou de revêtement pour conserver une unité esthétique entre les maisons.

Les menuiseries extérieures

Portes extérieures, fenêtres, stores et volets sont ensuite installés.

La pose des menuiseries extérieures est la dernière étape du gros œuvre.

 

Le second œuvre

Maintenant que votre maison a pris forme sur votre terrain, il est temps de s’occuper des travaux à l’intérieur de celle-ci. Ainsi commence la grande étape du second œuvre.

L’isolation

Afin d’économiser au maximum de l’énergie, le toit, les sols ainsi que les murs sont isolés.

L’isolation vous permettra notamment de réaliser des économies sur vos futures factures en énergie.

Les cloisons intérieures

Vient ensuite l’installation des cloisons intérieures pour la création des différentes pièces de votre maison individuelle.

Cette étape permet en effet de répartir chaque pièce dans votre habitation. Vous pourrez ainsi mieux vous rendre compte du volume de chacune de ces pièces.

La plomberie

En ce qui concerne l’étape de la plomberie de votre maison, elle se décompose en deux temps :

  • La mise en place du réseau de tuyauterie et d’évacuation.
  • L’installation des sanitaires et de la robinetterie.

L’électricité

Il est maintenant temps de mettre en place tout le réseau électrique de votre maison.

C’est durant cette étape que les prises, interrupteurs et sources de lumière seront installés.

Le chauffage et la climatisation

Selon les solutions de chauffage et de climatisation choisies, les travaux concernant cette étape seront plus ou moins longs.

Il est essentiel d’être attentif à ces différentes solutions pour économiser de l’énergie.

Les grandes étapes de la construction d'une maison individuelle-3

 

Les finitions à inclure dans votre budget

Après le second œuvre vient la dernière étape des finitions. Cette étape est rarement prise en charge par le constructeur de maison.

Ce dernier procédera alors à la remise des clés pour que vous puissiez entamer les derniers travaux de finition.

Les travaux réservés

Les travaux réservés concernent notamment le revêtement des sols, la peinture des murs ou encore l’aménagement de la cuisine. Vous pouvez réaliser ces travaux vous-même ou bien choisir des artisans pour le réaliser à votre place.

C’est durant cette étape que votre maison s’aménagera petit à petit à votre goût (choix des meubles de cuisine, choix du revêtement des sols, choix de la couleur des peintures, etc.).

L’aménagement extérieur

Enfin, dernière étape et non des moindres : l’aménagement extérieur ! Souvent mise de côté par les propriétaires, l’étape de l’aménagement extérieur ne doit pourtant pas être oubliée !

L’aménagement extérieur comporte notamment le chemin d’accès à la maison, le nivellement du terrain, la voirie ou encore les semences.

Il est donc important de prévoir ces aménagements dans le cahier des charges de la construction de votre maison neuve ainsi que dans votre budget.

 

Nous vous recommandons ces autres pages :