Nos conseils

Comment choisir sa fenêtre ?

La belle saison, c’est l’occasion de changer les fenêtres pour améliorer l’isolation d’un bâtiment, harmoniser la décoration, ou encore anticiper la saison froide, et bien choisir une fenêtre qui pourra même servir de chauffage pendant l’hiver ! Mais avant de choisir vos fenêtres, vous devez juger de l’état de vos fenêtres, et ainsi déterminer s’il vaut mieux changer la fenêtre (dans le cas d’un cadre légèrement usé) ou effectuer une rénovation (dans le cas d’un cadre défaillant et obsolète).

 

Quel matériau choisir ?

Si vous devez changer le cadre car il est trop endommagé, il existe trois matériaux plus ou moins utilisés pour les portes et fenêtres. Si vous souhaitez une bonne isolation thermique et un matériau écologique, vous pouvez opter pour le bois. Il a l’avantage d’être extrêmement personnalisable et de prendre toutes les formes, il nécessite cependant un entretien plus important que le PVC ou l’alu.
Le PVC présente l’avantage d’être un matériau économique et léger, tout en offrant une bonne isolation. Ne nécessitant que très peu d’entretien, il affiche cependant une impression de fragilité et n’est pas très adapté aux grands formats de fenêtre.

Enfin, l’alu est le matériau à la mode. En effet, arborant des notes chics et contemporaines, il est idéal pour les grandes tailles et les ouvertures coulissantes. Il est également disponible dans de nombreux coloris. Parmi ses défauts, nous pouvons retrouver une mauvaise isolation du fait de sa mauvaise conductivité, et également un prix assez onéreux.

 

Quel vitrage choisir ?

Dans un premier temps, identifiez vos besoins. Êtes-vous dans une zone géographique propice à de fortes perturbations sonores ? Fait-il souvent froid dans votre région ? Avez-vous besoin d’une forte isolation thermique ? A partir de vos conclusions, vous pourrez choisir le vitrage qui vous convient le mieux. Le double vitrage est un minimum, constitué d’une vitre, d’un espace rempli d’air et d’une seconde vitre, qui vous permettra d’assurer non seulement une protection sonore, mais aussi une bonne isolation. Si vous désirez une meilleure isolation, vous pouvez vous orienter vers du double vitrage argon, un gaz à faible émissivité qui améliore l’isolation de 20% par rapport au double vitrage classique. Si vous avez vraiment des soucis de maintien de chaleur dans votre construction, nous vous conseillons le vitrage à isolation renforcée. La chaleur reste emprisonnée à l’intérieur de la maison grâce à une fine couche transparente apposée sur une des faces du verre. Attendez-vous à un gain d’isolation deux fois plus important qu’avec un double vitrage classique !

Si enfin vous voulez mixer isolation thermique et protection renforcée, le triple vitrage assure une triple protection : sécurité, isolation et lumière. En effet, du fait de sa troisième couche de verre, la lumière entre moins dans votre pièce. Notez tout de même que son prix est très élevé, à l’image de son poids.
Concernant l’ouverture, il existe là aussi plusieurs modèles. Qu’elle soit à la française (ouverture vers l’intérieur de la maison), oscillo-battante (en plus de l’ouverture vers l’intérieur, on peut faire basculer le pan), coulissante, abattante (préférable pour les fenêtres hautes), vous devez impérativement identifier l’environnement dans lequel la fenêtre sera posée, tout en faisant attention aux éventuels obstacles.