Nos conseils

Conseils pour réussir son plan de construction maison

Construire sa maison constitue le rêve de beaucoup d’entre nous. Et mieux qu’une maison sur plan, un grand nombre de porteurs de projet envisagent la construction d’une maison sur-mesure.

En effet, les avantages sont nombreux. Faire son plan de maison soi-même est la garantie d’adapter son habitation aux besoins inhérents de son mode de vie. En outre, cela permet de concevoir une maison originale, à son image et qui ne ressemble à aucune autre. L’investissement que représente un tel projet, que ce soit en temps, en énergie ou en termes de budget, est autant de motivation à vouloir faire construire une habitation qui plaît à ses occupants.

Néanmoins, la conception du plan d’une maison nécessite la prise en compte d’éléments indispensables, tant pour la viabilité du projet que pour la qualité et le confort de vie. Voici quelques conseils simples à prendre en compte pour réussir le plan de sa maison.

Construction de maison : un point sur la réglementation

Précisons dès à présent que faire les plans de sa maison soi-même n’exempte pas d’avoir recours à un professionnel (constructeur ou architecte). En effet, seul un professionnel possède les connaissances et le logiciel pour créer les plans réglementaires nécessaires au dépôt du permis de construire.

Ainsi, faire son plan de maison correspond davantage à la réalisation de l’ébauche du rendu final, car le professionnel devra inéluctablement s’assurer de sa viabilité et de sa conformité aux règles de construction (notamment sur la structure de soutien). Enfin, il faut savoir que vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez lors de la conception de votre plan. En effet, celui-ci doit respecter les critères imposés par les différentes réglementations, à savoir :

  • la RT 2012, ou la réglementation thermique actuellement en vigueur ;
  • le RE 2020, ou la réglementation environnementale, nouvelle norme dès le 1er janvier 2022 ;
  • le Plan Local d’Urbanisme propre à chaque commune ;
  • les réglementations spécifiques (labels, loi littorale, préservation des monuments historiques, etc.).

Ainsi, la hauteur maximale d’une maison, le nombre et le type de fenêtres, le type de revêtement extérieur, l’architecture de la maison ou encore le matériau utilisé pour le toit sont légalement définis. Connaître la réglementation est donc primordial pour la conception de l’architecture d’une maison.

Construction de maison : choix de l’implantation et de volumes

Pour implanter judicieusement une maison sur un terrain, il est tout d’abord conseillé de prendre en compte la course du soleil. Si vous préférez avoir de la lumière dans la cuisine le matin, et profiter du soleil du soir dans la salle à manger, l’aménagement des pièces est à réaliser en fonction de ce critère. Ainsi, l’orientation du terrain est le premier critère à prendre en compte dans la conception de l’architecture d’une maison.

Mais plus qu’une affaire de goût, il faut savoir que c'est l’assurance de réduire au maximum les dépenses énergétiques en matière de chauffage. Ainsi, il est préférable de miser sur les apports solaires et d’installer les surfaces vitrées et menuiseries importantes (dans la pièce de vie par exemple) plutôt du côté sud que du côté nord. L’orientation des pièces est donc une ressource clé, tout comme la forme de la maison, qui est aussi un élément à prendre en considération.

En effet, adopter une architecture de maison favorisant l’exposition au soleil des pièces à chauffer (espaces de vie et chambres) peut avoir un impact très positif sur la facture de chauffage. En outre, il s’agit d’une des nombreuses normes de la réglementation en matière de construction. Aussi, nous ne pouvons que vous conseiller de vous renseigner sur la RT 2012 et/ou la RE 2020.

Les volumes extérieurs vont ensuite être importants pour présenter correctement la maison. Vous pouvez constituer un plan vu de face, ainsi que des vues en élévation. Il faudra parallèlement prendre en compte la circulation des personnes à l’intérieur de la maison. Plus les espaces de circulation sont optimisés, plus vous aurez de place disponible pour la surface de vie et gagnerez en confort de vie. Cela est notamment recommandé pour les pièces à fort passage, comme la cuisine.

Enfin, pensez à agrémenter votre plan en fonction de vos besoins ou envies, avec par exemple :

  • l'installation d'un grand dressing dans un couloir pour optimiser l’espace de rangement ;
  • la réalisation d'une petite salle d’eau privative pour les parents ;
  • la création d'une pièce de bureau si vous travaillez à domicile ;
  • la conception d'une salle de jeu commune pour les enfants ;
  • etc.

Construction de maison : choix des ouvertures et des perspectives

Parce qu’il s’agit d’une notion souvent non maîtrisée, rappelons que les ouvertures (fenêtres, porte d’entrée ou accès aux pièces) doivent être cohérentes en fonction des espaces. Concernant les fenêtres, le plus logique est donc de faire des petites ouvertures dans les chambres et de grandes ouvertures dans les pièces de vie, avec une large baie vitrée dans la cuisine ou la salle à manger par exemple.

Réfléchissez ensuite aux perspectives, qui correspondent aux différents points de vue dans la maison. Pour cela, il faut essayer de faire des pièces qui vont se répondre les unes avec les autres, en jouant par exemple sur les différents niveaux de plafonds, de sol, etc. Cela va donner une lecture et une cohérence qui sont beaucoup plus agréables à l’œil, et donc beaucoup plus efficaces et esthétiques. En outre, cela permet de gommer les contraintes liées au terrain, comme une pente.

En effet, l’orientation du terrain n’est pas le seul critère pouvant impacter l’architecture d’une maison. Parfois, pour réaliser des économies sur le terrassement du terrain, il est préférable de concevoir son plan de maison à l’aide de demi-niveaux. D’autres fois, la surface du terrain ne permet pas de construire une maison de plain-pied, auquel cas seule une maison sur étage permet de conserver une surface habitable suffisante.

Sachez qu’il existe des logiciels de conception simplifiés qui peuvent vous aider à réussir très facilement votre plan de maison en quelques étapes, alors renseignez-vous avant de vous lancer. Toujours est-il que votre plan est à soumettre à un professionnel, afin qu’il vous apporte les garanties nécessaires et les conseils indispensables pour la bonne mise en œuvre de votre projet, et ce, pour la viabilité de l’architecture et la fiabilité des indications (épaisseur des murs selon leur nature, respect de la pente minimum du toit, nombre de fenêtres réglementaire, etc.). Un plan bien conçu est l’assurance d’un chantier réussi au prix le plus juste.

Publié le 29/05/2019