Passer par un constructeur de maisons individuelles pour réaliser votre projet

Se lancer dans l’aventure de la construction d’une maison peut souvent ressembler à un grand saut dans l’inconnu, tant les aspects à prendre en compte sont nombreux :

  • Trouver et acheter un terrain à bâtir adapté à votre projet
  • Concevoir un endroit de vie qui corresponde à la fois à vos désirs et à votre budget
  • Adapter vos envies à la réalité de la réglementation existante, notamment thermique
  • Diriger et coordonner les équipes d’artisans qui vont être amenés à intervenir successivement ou concomitamment sur le chantier
  • Réussir en définitive à disposer d’un bien pérenne et qui gardera sa valeur (d’usage et financière) des années durant

Une des possibilités intéressantes pour simplifier sa démarche est de réaliser le projet de construction en faisant appel à un professionnel : le constructeur de maison individuelle. Voyons ici comment les différents points évoqués ci-dessus seront traités de façon efficace par cette voie.

Faire construire sa maison par un constructeur de maisons individuelles-1

Les grands avantages de la démarche

Le constructeur de maisons individuelles fait partie des professionnels de l’immobilier, au même titre que l’architecte. À ce titre, il dispose obligatoirement de toutes les assurances nécessaires pour mener à bien le chantier. Le bien sera garanti contre les malfaçons durant dix années à compter de la livraison. Interlocuteur unique durant le chantier, il est responsable de la tenue des coûts et du délai convenu et à ce titre pilote les professionnels intervenant pour les travaux.

Son intervention ne se limite pas à ces aspects techniques purement relatifs au chantier. En amont, il est votre conseil pour la définition du projet précis de construction. Il peut, si vous n’en disposez pas, vous proposer des terrains à bâtir adaptés, ou au moins vous conseiller pour cette recherche. Il est dans son intérêt que votre projet immobilier aboutisse. Il mettra donc également son savoir-faire à votre service en matière de financement.

Le Contrat de Construction d’une Maison Individuelle (CCMI), votre allié

Suite à une période durant laquelle d’innombrables abus ont eu lieu de la part de constructeurs peu sérieux, le gouvernement a tenu à protéger le futur propriétaire par la loi. Depuis 1990 et la loi n° 90-1129 du 19 décembre, le CCMI est en vigueur et s’impose dans toute opération de ce type. Il couvre toutes les étapes que vous pourrez rencontrer depuis le premier devis, la signature de la commande et le droit de rétractation jusqu’aux garanties contre les dommages et les malfaçons repérées après l’achèvement.

Sans entrer dans le détail des stipulations de la loi, on peut retenir quelques points importants pour votre tranquillité d’esprit :

  • L’obligation pour le constructeur de la maison d’avoir une caution solidaire de la part d’une banque ou d’un assureur. Cette caution serait en charge de faire mener le chantier à son terme en cas de défaillance de l’entreprise.
  • Les modifications de coûts en cours de chantier, parfois inévitables, sont strictement encadrées. De même le sont les pénalités en cas de retard de livraison de la construction terminée.


La première des étapes après le terrain, choisir le plan de base le plus proche de vos désirs

Contrairement à, par exemple, la solution de l’architecte, vous n’allez pas partir d’une feuille vierge. Le constructeur de maisons individuelles dispose d’un ensemble de plans de qualité, u’il a déjà réalisés pour certains clients, ou au moins complètement étudiés. L’idéal est de pouvoir se rendre sur les lieux d’une maison déjà construite avec le plan sélectionné.

Faire construire sa maison par un constructeur de maisons individuelles-2

Personnaliser ensemble, par la discussion, votre projet de construction

Toutes les tribus n’ont pas le même style de vie. Afin de construire la maison qui va vous correspondre au mieux, cette phase de choix personnalisés est très importante. Vous pourrez influencer une bonne partie des paramètres et votre interlocuteur validera les possibilités techniques. Cela ne se limite pas au choix classique entre les avantages d’une cuisine fermée ou bien ouverte sur la pièce de vie. Les revêtements de sol n’influeront que peu sur le prix final de l’ouvrage, sauf à exiger du marbre de Carrare. Quelques éléments incontournables seront à prendre en compte, en plus de l’incidence sur le coût final :

  • Modifier le bâti lui-même donnera probablement lieu à une compensation pour la validité technique de l’ouvrage. La réglementation thermique en particulier se doit de voir ses exigences respectées. Agrandir une surface vitrée dans le séjour devra probablement être compensée par une réduction autre part.
  • Les cloisons intérieures sont plus faciles à moduler que l’enveloppe de la construction elle-même. On fera quand même attention par exemple à ne pas disperser les pièces d’eau à tous les coins du plan d’origine. Il faut en effet assurer à la fois l’alimentation en eau et l’évacuation des eaux usées. Ces dernières canalisations sont soumises à des impératifs de pente minimale sous peine d’engorgement.


Boucler un contrat financier de qualité de façon simple

Aides pour la construction de maisons économes en énergie, prêt à taux zéro, utilisation de votre Plan d’Épargne Logement, lors d’une première opération d’achat de logement, toutes ces démarches rebutent un peu. Que ce soit pour emprunter auprès de l’organisme financier habituel du constructeur de maisons individuelles ou d’un autre établissement, la méthode est globalement la même.

Le constructeur de maisons individuelles n’est pas obligatoirement directement partie prenante dans cet aspect. Il a néanmoins l’expérience et peut aisément vous conseiller pour monter un dossier complet du premier coup. Il existe peut-être certaines aides à portée locale dont vous n’avez pas connaissance contrairement à lui.

Faire construire sa maison par un constructeur de maisons individuelles-3

Passer la commande et laisser le constructeur mener les travaux

Vous êtes le maître d’ouvrage et le produit final est désormais totalement défini, ainsi que son prix. Le délai de rétractation est passé. La date d’achèvement fait l’objet d’une garantie de la part du maître d’œuvre. Une fois le permis de construire obtenu, votre seule mission sera théoriquement d’être régulièrement informé de l’avancée des travaux par le maître d’œuvre.

Des réunions de chantier prévues au contrat de construction (CCMI) auront lieu à cet effet sur le terrain. Elles vous permettront de prendre des décisions de dernière minute concernant des impondérables. Elles auront également pour but d’autoriser le versement de sommes prévues à l’échéancier du CCMI.

Recevoir vos clés, tout simplement

Les travaux sont terminés, dans les délais et pour le prix convenu, il va de soi. Il est alors temps de procéder à leur réception. C’est à partir de ce moment que la garantie dite décennale va commencer à courir. Cette assurance à la charge du constructeur vous couvre contre les conséquences d’éventuelles malfaçons. Conformément au contrat conclu, même si la mauvaise réalisation est imputable à un professionnel sous-traitant, c’est bien elle qui serait mise en œuvre de par la loi.

Nous vous recommandons ces autres pages :