Nos conseils

Construire une maison à toit plat : le guide complet

En architecture, l’évolution des techniques et du design est considérable et se mesure sans difficulté au fil des années. Autrefois, les maisons arboraient toutes le même style : traditionnelle et de plain-pied, avec une toiture imposante et inclinée. Aujourd’hui, la tendance est à la modernité ! Les nouveaux acquéreurs optent pour une construction plus contemporaine et les modèles de maison à toit plat se démarquent par leur esthétique soignée. Longtemps réservées aux maisons d’architecte, elles sont désormais accessibles à toutes les bourses. Quels sont les avantages d’une telle architecture ? Quelles sont les règles à respecter ? Pente, étanchéité, isolation, terrasse, prix, voici tout ce qu’il faut savoir pour construire une maison à toit plat ou végétalisé.

Qu’est-ce qu’une maison à toit plat ?

Une construction traditionnelle est caractérisée par un toit imposant en pente. La maison à toit plat est une bâtisse moderne souvent considérée comme une réalisation d’architecte ou haut de gamme. Avec leur forme singulière, ces maisons ne s’intégraient pas facilement dans tous les paysages. Pourtant, depuis quelques années, la toiture plate connaît un réel engouement. Elle se décline avec ou sans étage, et dans toutes les tailles.

Outre le gain d’espace pouvant être obtenu par la création d’une terrasse, ce style de toit est complètement personnalisable. Il donne des opportunités de végétalisation, afin de mieux s’intégrer à son environnement. Il permet aussi de créer des puits de lumière ou de développer des solutions d’économie d’énergie comme la pose de panneaux solaires.

Contrairement aux idées reçues, un toit plat, qu’il soit accessible ou pas, est en réalité constitué de panneaux légèrement inclinés pour permettre l’évacuation des eaux de pluie. Son revêtement comporte un plancher, un pare-vapeur, un isolant thermique et une membrane d’étanchéité, afin d’assurer le confort et la protection nécessaire aux occupants du logement. De nos jours, la construction de maisons neuves doit respecter certaines normes énergétiques. La maison à toit plat remplit toutes ces conditions.

Quels sont les avantages d’une maison à toit plat ?

La maison à toit plat offre de très nombreux avantages :

  • la luminosité, qu’elle apporte grâce à l’installation de fenêtres de toit et de différents puits de lumière, qui permettent de réduire sensiblement la consommation d’électricité en favorisant un éclairage naturel ;
  • l’agrandissement de son espace de vie, par la création d’une véritable terrasse ou d’un jardin pour y faire pousser des légumes, des fruits, des plantes et, potentiellement, pour y installer des ruches à abeilles comme sur les toits de Paris ;
  • une très bonne isolation thermique, apportant de la fraîcheur en été à l’intérieur de la maison, ou à l'inverse, conservant la chaleur en hiver ;
  • une esthétique moderne et atypique, dont le caractère unique contraste avec le conformisme des maisons à toiture traditionnelle.

La maison à toit-terrasse séduit de plus en plus de nouveaux propriétaires en raison des nombreux bénéfices qu’elle propose. Mais attention, le Plan Local d’Urbanisme, ou PLU, de certaines communes, interdit parfois ce type de toit. Il conviendra de bien se renseigner auprès des autorités compétentes avant de se lancer dans ce type de projet. Cela dit, dans le cas où le PLU l’interdirait, la construction d’un toit plat végétalisé entre la plupart du temps dans le cadre des autorisations.

Pourquoi faire appel au constructeur de maisons MCA ?

Vous désirez faire construire une maison à toit plat, mais vous avez des difficultés à trouver des idées ? Dans ce cas, pourquoi ne pas confier votre projet à MCA ? Nous avons déjà plus de 15 000 réalisations à notre actif et nos constructions sont 100 % personnalisables. Nos experts sont à votre disposition pour dessiner les plans de la maison de vos rêves et vous accompagnent pendant toute la durée de la réalisation des travaux.

Vous voulez choisir un modèle constructeur clé en main, ou vous avez besoin d’inspiration pour vos plans ? N’hésitez pas à découvrir nos différents modèles de maisons à toit plat sur notre site Internet. Parmi les plus populaires, vous y verrez :

  • le modèle « Horizon » sur une surface de 122 m², de plain-pied et muni de 3 chambres, dont une suite parentale et un garage ;
  • le modèle « Lumière Zen », sur 107 m² de surface de plain-pied avec 3 chambres, dont une suite parentale ;
  • le modèle « Evolution » avec 3 chambres et un garage sur une surface de 108 m² de plain-pied ;
  • le modèle « Eden » avec un étage, 3 chambres, dont une suite parentale et un garage sur une surface de 126 m² ;
  • le modèle « Design » comprenant un étage avec 3 chambres, dont une suite parentale, un garage et une surface globale de 132 m² habitables.

Libre à vous d’opter pour un modèle clé en main, ou de faire construire une maison de A à Z. Dans tous les cas, faites-nous part de vos envies, afin que nous puissions l’étudier avec la plus grande attention. Vous pouvez contacter nos conseillers en tout temps pour demander une étude personnalisée ou réaliser un devis.

Comment transformer son toit-terrasse en toit végétalisé ?

Les maisons à toits plats peuvent devenir de vrais espaces de verdure, qui vont introduire un peu de nature dans votre habitat et lui permettre de se fondre dans son environnement, tout en améliorant son isolation. Pour créer un toit végétalisé, il faut suivre plusieurs étapes. D’abord, il s’agit de s’assurer que le toit dispose des caractéristiques adéquates pour recevoir de la végétation. Puis, il faut choisir le type de plantes adapté, et enfin, passer aux travaux d’aménagement.

gement.

Les prérequis pour la création d’un toit végétal

Avant de se lancer dans la végétalisation d’un toit-terrasse, il faut s’assurer de trois choses :

  • que le toit soit accessible ;
  • que l’inclinaison soit légère ou modérée ;
  • que la construction puisse supporter le poids de la couche de végétaux.

Les différents types de végétalisation

En fonction de la charge que peut accueillir le toit, de la fréquence d’entretien souhaitée et du climat, vous aurez le choix entre trois modes de végétalisation :

  • la végétalisation extensive, qui comporte une légère et mince couche de substrat, accueillant surtout des mousses ;
  • la végétalisation semi-intensive, qui se compose d’une couche plus épaisse de substrat, permettant de planter des fleurs, de petits buissons ou des légumes ;
  • la végétalisation intensive, plus contraignante, mais qui permet de créer un espace similaire à un jardin en pleine terre.

Les étapes de réalisation d’un toit végétal

Bien qu’il soit conseillé de faire appel à un professionnel pour réaliser une toiture végétalisée, il est envisageable de s’y atteler soi-même. Il faudra alors bien étudier la construction existante, puis réaliser un cadre d’étanchéité, ainsi que des systèmes de drainage et d’irrigation. Il suffira ensuite d’installer un tapis végétal prêt à l’emploi ou de créer son substrat, puis de planter les végétaux à sa guise.

Combien coûte la construction d’un toit plat ?

La maison contemporaine à toit plat séduit de nombreux propriétaires, car elle permet de poser des panneaux solaires et de créer une terrasse ou un toit végétalisé. Le prix varie selon la gamme de matériaux utilisés et l’usage final du toit, mais il faut compter un minimum de 100 euros du mètre carré.

Les dépenses préalables à la construction

Avant d’entamer la construction d’un toit plat, il faut prendre en considération plusieurs types de frais, dont les frais d’architecte pour la conception des plans ou les frais d'étude visant à déterminer la charge que pourra supporter le toit.

Le prix d’un toit plat non accessible

La construction d’un toit plat simple et sans accès comprend deux postes de dépenses majeures :

  • le coût du faîtage, estimé entre 35 et 75 euros le mètre carré ;
  • le prix de l’isolation et de l’étanchéité, pouvant atteindre jusqu’à 80 euros le mètre carré, selon la technique et la gamme de matériaux.

Le coût d’un toit-terrasse

Pour aménager votre toit en terrasse, il faut ajouter le coût du revêtement à ces tarifs de base. La fourchette de prix est très large et dépend essentiellement du choix de revêtement, ainsi que de la main-d’œuvre choisie. Par exemple, on compte entre 60 et 200 euros du mètre carré pour une pose de béton, et entre 40 et 120 euros pour du bois.

Le tarif d’un toit plat végétalisé

Le prix d’aménagement d’un toit végétalisé est compris entre 20 et 300 euros, pose comprise en fonction des végétaux utilisés, mais aussi des techniques d’irrigation et de drainage.

Quel type de couverture choisir pour un toit plat ?

Les matériaux de couverture dépendent de la future utilisation du toit, du niveau d’isolation souhaité, du budget, etc. Ici, pas de tuiles ni d’ardoises, les revêtements doivent permettre de circuler facilement sur le toit et de le rendre étanche.

L’EPDM, un revêtement résistant et étanche

L’EPDM (éthylène, propylène, diène et monomère) est un matériau très répandu sur les toits plats non aménagés. Il est facile à poser, permet d’étanchéifier efficacement et peut résister plusieurs dizaines d’années. Il nécessite un budget plus important qu’un autre revêtement, mais est vite rentabilisé grâce à sa longévité.

Le bitume, un matériau souvent privilégié sur les toits plats

Facile d’entretien, le bitume est un bon isolant thermique. Très utilisé dans la construction de toits plats, il suffit de recouvrir ce matériau de planches de bois, de carrelage ou encore de graviers pour créer un espace de vie extérieur agréable. Un peu moins onéreux que l’EPDM, le bitume présente toutefois quelques inconvénients, puisqu’il peut souffrir de problèmes d’étanchéité et que sa longévité est moins importante.

Les végétaux pour couvrir un toit plat

La végétalisation de la toiture va assurer l’isolation, la rétention d’eau et l’étanchéité. Cependant, le substrat et les plantes ne peuvent pas suffire en eux-mêmes. Il faut d’abord faire poser une première couche d’un revêtement tel que l’EPDM. Attention au poids que peut supporter la toiture, car la végétalisation implique une charge plus importante.

Le SEL, le revêtement étanche pour les configurations complexes

Si la forme du toit plat empêche la création de joints parfaitement étanches, vous pouvez envisager le Système d’Étanchéité Liquide, ou SEL. Cette technique de couverture assez onéreuse permet d’obtenir un revêtement parfaitement uniforme, sur lequel la pose d'un carrelage ou d’un sol en bois est possible.

Maison à toit plat : comment bien isoler sa toiture ?

25 à 30 % de la chaleur d’une maison s’échappe par le toit, isoler thermiquement sa toiture est donc indispensable pour faire des économies sur les factures d’énergie. En raison de sa configuration particulière, la maison moderne ou contemporaine à toit plat nécessite la mise en œuvre de techniques d’isolation spécifiques, et exige l’intervention d’un professionnel qualifié.

La toiture chaude

La « toiture chaude » est la technique d’isolation la plus utilisée en France, car elle est réalisée par l’extérieur. Cette technique consiste à poser un isolant (généralement doublé d’un écran pare-vapeur) sur le toit, juste en dessous du revêtement et au-dessus du support étanche. Ses avantages sont les suivants :

  • le toit est protégé contre les variations de température, le gel et la condensation ;
  • l’inertie thermique du bâtiment est renforcée ;
  • il n’y a pas de travaux à réaliser à l’intérieur de la maison.

La toiture froide

L’isolation est effectuée cette fois-ci par l’intérieur. L’isolant est installé en dessous du support étanche, avec une lame d’air interposée entre l’isolant et la couverture du toit. Considérée comme dépassée, cette technique présente certains inconvénients :

  • des problèmes de condensation et l’apparition de champignons dans la lame d’air sur le long terme ;
  • la toiture extérieure n’est pas protégée contre les variations de température, entraînant dilatation, compression et risques de fissures des matériaux.

La toiture inversée

Cette technique reprend le principe de la toiture chaude, mais inversée. L’isolant est posé directement sur le toit puis recouvert d’une couche de lestage sous forme de graviers, de bois ou de dalles. La toiture est exposée aux intempéries, ce qui entraîne, au fil du temps, une diminution de son efficacité. Idéal en cas de rénovation d’un toit et pour la construction de toits végétalisés, la toiture « inversée » est un peu moins perforante que celle dite « chaude ».

La toiture combinée

Cette technique est un compromis entre les toitures chaudes et inversées. Dans ce cas, deux couches d’isolants sont posées comme suit : sur une membrane d’étanchéité (pare-vapeur), une première couche d’isolant est placée, suivie d’un second pare-vapeur et d'une seconde couche d’isolant pour terminer sur un lestage.

Constructions de toit plat : quelle inclinaison appliquer ?

Il faut savoir qu’une toiture plate n’est pas complètement plate. Elle offre en effet une légère pente qui permet de la garder étanche.

À quoi sert l’inclinaison des toitures plates ?

Une légère inclinaison sur un toit plat sert principalement à l’évacuation des eaux de pluie par des orifices situés en bas de la pente, sous peine de voir cette eau s’infiltrer à l’intérieur de l’habitat au fil du temps.

Quel est le degré d’inclinaison le plus approprié ?

Le degré de pente le plus approprié pour un toit-terrasse varie généralement entre 1 % et 5 % selon son utilisation :

  • une pente d’au moins 1 % pour une toiture plate « inaccessible » ;
  • une pente de 1,5 % à 2 % pour une toiture plate « accessible », avec une terrasse ou un jardin.

Une toiture plate de petite taille aura une forme légèrement bombée et une pente relativement faible, avec un point culminant toujours au centre. Au contraire, une toiture d’une surface plus grande présentera une légère inclinaison, ne dépassant pas les 5 %, pour faciliter l’installation d’un espace de vie ou d’un espace végétalisé.

En conclusion

Construire sa propre maison est un rêve que de nombreuses personnes entretiennent durant de longues années, sans jamais sauter le pas. Grâce à notre savoir-faire et notre expertise, nous pouvons donner vie à votre projet. En choisissant une maison à toit plat, vous avez l’assurance de devenir l’heureux propriétaire d’une maison contemporaine haut de gamme au style unique, qui fera grand effet dans votre voisinage. Alors qu’attendez-vous pour vous lancer dans ce beau projet ? Il vous suffit, simplement, de nous contacter pour demander un devis ou une étude personnalisée ! Nous mettrons tout en œuvre pour respecter vos attentes et satisfaire vos besoins. Ensemble, nous concrétiserons votre rêve de la plus belle manière qui soit. Nous pourrons également vous conseiller sur le choix de l’aménagement de votre toit-terrasse si vous le désirez. Êtes-vous enfin prêt à démarrer votre nouvelle vie de propriétaire ?

Publié le 01/06/2020