5 solutions pour se loger pendant la construction de sa maison

Votre projet de construction est en cours, mais quand pourrez-vous réellement emménager ? Avant que votre future maison sorte de terre et que vous puissiez y emménager, il vous faudra peut-être trouver un logement temporaire.

Préparer un achat de maison ou une construction est possible cependant certains facteurs peuvent vous contraindre à chercher une solution d’hébergement temporaire : retard de la part du constructeur pendant les travaux sur votre terrain, vente rapide d’un ancien logement, etc.

Quelles sont alors les différentes solutions qui s’offrent à vous ? Habitation saisonnière, logement temporaire, location sans signature de contrat : nous vous proposons de découvrir 5 solutions de logement afin de ne pas vous retrouver à la rue pendant la période des travaux.

Comment se loger pendant la construction de sa maison-1

Loger chez un tiers

La première solution qui peut être envisagée pour se loger pendant les travaux de construction de votre maison est l’hébergement chez un ami ou un membre de votre famille.

Si cette solution d’habitation demande réflexion, elle est sans aucun doute la moins coûteuse de toutes. Il est toutefois important de bien réfléchir avant d’opter pour cette option. Il vous faudra en effet composer avec vos hôtes afin que la cohabitation se passe dans les meilleures conditions.

Si vous connaissez quelqu’un capable de vous héberger pendant les travaux réalisés par votre constructeur sur votre terrain, cela vous évitera de payer un loyer en plus des échéances de votre crédit ou prêt immobilier.

La location de courte durée

Si cette première option n’est pas pour vous, vous pourrez alors envisager la location en attendant de pouvoir emménager dans votre maison. Cependant, la location classique de maison ou d’appartement est bien souvent prévue sur une longue période.

Pour correspondre au mieux à votre projet, vous pouvez opter pour la location de courte durée. Cette dernière vous permettra notamment de signer un bail plus souple que pour une location classique.

Vous pourrez en effet décider avec votre bailleur de la durée de location, des conditions de préavis ainsi que le prix du loyer. Il est ainsi important de prendre en compte les mensualités du loyer dans votre budget final ou dans l’étude de financement pour votre projet de construction.

Attention : pour pouvoir bénéficier d’un bail de courte durée, vous devrez pouvoir justifier de la propriété de votre résidence principale, car la location de courte durée ne peut se faire que pour un pied-à-terre ou une résidence secondaire.

La location saisonnière

Si la location est pour vous la meilleure solution, mais que vous préférez ne pas avoir à signer un bail vous obligeant à respecter certaines clauses, la location saisonnière est alors la meilleure solution.

Vous pourrez en effet louer un appartement, un mobil-home ou encore une maison de vacances pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois le temps de pouvoir emménager dans votre maison lors de la remise des clés par le constructeur, une fois les travaux terminés.

Généralement ces locations sont meublées. Si vous possédez déjà des meubles, il faudra peut-être envisager de les entreposer dans un garde-meuble ou chez un proche. En revanche si vous ne possédez pas encore de meubles, cela sera très pratique ! Vous n’aurez pas à acheter des meubles simplement pour la période des travaux.

Les logements saisonniers sont très présents dans les régions touristiques.

A prendre en compte : le prix du loyer à régler pour un logement saisonnier est souvent plus élevé que pour une location classique.

Comment se loger pendant la construction de sa maison-2

Les résidences hôtelières

Les résidences hôtelières sont de plus en plus présentes en France afin de permettre de loger à l’hôtel comme si vous étiez chez vous. Allant généralement du studio au 4 pièces, ces résidences offrent également la possibilité de vivre dans un appartement complètement aménagé sans passer par la signature d’un contrat de location.

L’avantage de cette solution est la véritable souplesse de réservation : tout comme dans un hôtel classique, vous pourrez poser vos valises du jour au lendemain.

Il faut néanmoins souligner que ce type de résidences est beaucoup plus présent en milieu urbain qu’en pleine campagne.

Astuce : n’hésitez pas à négocier le prix de votre chambre, de votre studio ou de votre appartement hôtelier. Au vu de la durée durant laquelle vous resterez dans l’établissement, vous pouvez tout à fait demander un prix adapté et dégressif.

Les gîtes et chambres d’hôtes

Si vous n’envisagez pas de vous rapprocher de la ville, il existe des solutions en campagne : les gîtes et chambres d’hôtes. Si ces établissements vous confèrent peut-être un peu moins d’intimité, cette solution est peut-être la plus conviviale de toutes.

Les gîtes sont la solution pour les personnes souhaitant pouvoir retrouver une certaine intimité ou pour ceux qui voudraient cuisiner. La signature d’un contrat sera cependant nécessaire.

Vous pourrez également bénéficier d’un plus grand espace de vie que dans une résidence hôtelière.

Cette dernière option  d’habitation durant les travaux réalisés par votre constructeur sur votre terrain vous permettra de bénéficier d’un environnement agréable.

Nous vous recommandons ces autres pages :