Nos conseils

Choisir le sol d’une chambre enfant après la construction ou l’achat d’une maison

Contrairement aux sols des autres pièces, celui d’une chambre d’enfant va être extrêmement sollicité. Il va accueillir les premières cavalcades, à quatre pattes puis debout, les premiers jeux, mais aussi les premières bêtises. De préférence, ce choix se fait à la fin d’un chantier de construction ou après avoir signé l’acte d’achat de sa maison. Cela permet d’anticiper des besoins amenés à évoluer.

 

Achat/construction : les critères de sélection d’une chambre enfant

Pour faciliter l’évolution de son enfant dans ce nouvel environnement, mieux vaut choisir un revêtement qui s’adaptera à ses besoins. Pour cela, quelques critères sont indispensables :

  • La longévité ;
  • Le confort ;
  • L’isolation ;
  • La facilité d’entretien.

On privilégie souvent un revêtement de sol qui puisse accompagner l’enfant de son plus jeune âge à l’adolescence, tout comme on préfère investir dans des meubles évolutifs qui suivront sa croissance. Il est donc recommandé de choisir un type de sol avant l’aménagement des pièces. Par exemple, lors des travaux de construction ou d’amélioration après un achat immobilier. Rien n’empêche d’essayer un modèle de sol repositionnable, comme le linoléum. Il permet de changer l’atmosphère de la chambre d’enfant à moindre coût. C’est un revêtement souple, facile à remplacer et qui existe en plusieurs coloris.

 

Les choix de sols pour une chambre d’enfant

Il y a des matières qui, contrairement au linoléum en PVC, sont plus résistantes dans le temps. Le parquet, bien que difficile à entretenir, est une solution si vous souhaitez un sol isolant et intemporel. Sa pose peut se faire dans le cadre de travaux de rénovation après l’achat d’une maison.
De même, le carrelage est très résistant et facile d’entretien. Attention toutefois à contraster son apparence froide avec des accessoires (tapis, coussins, etc.). Par ailleurs, il n’est pas conseillé pour les enfants en bas âge.
Pour ces derniers, il existe des revêtements tactiles et confortables, comme la moquette qui se décline en plusieurs motifs et couleurs. Les nouveaux modèles sont également hypoallergéniques et/ou lessivables.
Au même titre que les normes de construction pour une maison individuelle, les revêtements de sol n’échappent pas à la tendance écologique. Dorénavant, il existe des sols en fibres végétales, comme le sisal ou le caoutchouc. Pour les plus petits qui marchent encore à quatre pattes, Maisons MCA vous recommande le liège : isolant phonique et thermique, sa texture est plus souple et confortable que le sisal.