Nos conseils

Tout savoir sur la nouvelle Règlementation Environnementale RE2020

RE2020 : la maison devient plus économe, plus respectueuse de l'environnement

 

Maison neuve RE2020 : la réglementation environnementale pour des constructions plus écologiques

Le gouvernement a défini une nouvelle réglementation dans la construction neuve pour réduire les émissions de CO2. L'objectif est de réaliser des bâtiments émettant le moins possible d’émission de carbone pour des performances énergétiques améliorées ainsi que du confort en période estivale.

Engagée dans une démarche développement durable, Maisons MCA propose des solutions plus respectueuses de l’environnement. Des maisons qui garantissent une meilleure performance des systèmes d’énergies renouvelables ainsi que des économies avec un renforcement de l’isolation.

RE2020 : mode d’emploi

En 2021, la construction de maison individuelle va connaître une évolution : La RT2012 va laisser sa place à la réglementation environnementale 2020. Cette dernière entre en application au niveau national sur les dépôts de permis de construire à compter du 1er janvier 2022.

L’intérêt de cette nouvelle règlementation est de construire des maisons :

  • Plus économes en énergie,
  • Plus confortables en été comme en hiver,
  • Plus respectueuses de l’environnement.

 

RE2020

Quelles sont les exigences de la RE2020 ?

Les exigences réglementaires pour la RT2012 étaient basées sur 2 critères :

  • Le Bbio qui définit le niveau de performance de l’enveloppe du bâtiment,
  • Le Cep qui définit le niveau de performance des équipements.

 

Désormais, pour la RE2020, les repères vont changer et de nouveaux critères vont apparaitre :

  • Simplement une seule surface de référence : la surface habitable (SHAB)
  • Les données météorologiques vont être mises à jour et seront plus contraignantes.
  • De plus 6 nouveaux critères vont être à prendre en compte, chacun soumis à une valeur maximale qu’il ne faudra pas dépasser :
  • 3 seront liés à la performance énergétique de la maison : le Bbio, le Cep et Cepnr.
  • 1 va être lié au confort d’été, le DH.
  • 2 seront liés à l’impact carbone de la vie de la maison : ic énergie et ic construction.

 

3 critères liés à la performance énergétique de la maison doivent être respectés :

  • Le Bbio : Il est ici pour définir le niveau de performance de l’enveloppe du bâtiment. Son seuil maximal va imposer une meilleure performance de l’enveloppe en moyenne 30% supérieure à celle connue avec la RT2012 avec certaines modulations.
  • Le Cep : C’est ici la consommation en énergie primaire du bâtiment qui va prendre en compte 5 usages : le chauffage, l’éclairage, la ventilation, la production d’eau chaude sanitaire ainsi que le refroidissement.
  • Le Cepnr : C’est un Cep pour lequel les consommations en énergies renouvelables vont être prises à zéro. A titre d’exemple avec le bois (qui est considéré comme énergie renouvelable), la consommation de la partie de la maison chauffée au bois sera considérée comme nulle dans cet indicateur. Pour les énergies renouvelables, il en sera de même ainsi, le photovoltaïque, autoconsommé par la maison sera lui aussi considéré comme nul.

 

La maison RE-2020 va devoir respecter 1 critère qui sera lié à son confort d’été : le DH pour « Degré-Heure » d’inconfort

Cet indicateur va cumuler sur une année, la durée (en heure) ainsi que le dépassement (en degré) par rapport à la température limite d’inconfort qui a été fixée à 26°C.
Cet indicateur Degré Heure va donc encourager une utilisation plus importante de solutions passives de type volets roulants pilotés ou bien brasseurs d’air. N'hésitez pas à en parler avec votre conseiller Maisons MCA.

 

La maison va devoir respecter 2 critères liés à sa performance carbone

  • Indicateur carbone Energie « ic énergie » : Cet indicateur correspond à l’impact carbone de la consommation d’énergie que peut avoir la maison sur sa durée de vie, qui est estimée à 50 ans. La RE2020 met donc fin au gaz pétro-sourcé, pour une énergie faible en émission de carbone comment avec l’électricité ou le bois.
  • Indicateur carbone Construction « ic construction » : Cet indicateur correspond lui, à l’impact carbone que vont avoir les produits de construction, de leur fabrication à leur fin de vie pour une durée de 50 ans. Cet indicateur pour sa part va donc encourager l’optimisation des modes de construction, faire accélérer nos partenaires industriels sur la réduction de l’empreinte carbone que peuvent avoir leur matériaux et matériels, favoriser une utilisation de produits biosourcés.

 

Dans le cadre de cette nouvelle réglementation, Maisons MCA doit respecter ces 6 critères

En complément de ces 6 nouveaux critères, la RE2020 va en plus maintenir comme pour la RT2012 :

  • D’avoir un minimum de 1/6 de surface ouverte mais sans pour autant augmenter ce ratio pour limiter le DH (Degré-Heure d’inconfort),
  • Un suivi des consommations, soit par estimation, soit par mesure,
  • Une perméabilité minimum de 0.6, soit avec une démarche qualité, soit avec une mesure,
  • Une VMC conforme, dont le débit aux bouches sera mesuré.

 

Cette réglementation environnementale va donc s’appliquer à tous les projets de construction, et des contrôles seront fait sur deux étapes précises du projet :

  • Au moment où le permis de construire de la maison sera déposé,
  • Puis à l’achèvement des travaux, lors de la réception de la maison afin d’obtenir son certificat conformité au permis de construire.

 

Les exigences fortes de cette réglementation sont absolument inédites mais pour vous, clients, ce sont des garanties importantes pour améliorer au mieux votre quotidien en toute saison ainsi que celui des générations futures.

  • Une économie d’énergie vraiment conséquente,
  • Un confort optimal, été comme hiver avec,
  • Une température la plus équilibrée possible toute l’année en Degré-Heure (DH),
  • Une qualité d’air intérieur optimale assurée par une VMC contrôlée,
  • Un confort sans les courants d’air parasites avec une perméabilité limitée,
  • Une valorisation du bien plus importante à la revente de celui-ci,
  • Un investissement pérenne,
  • Un engagement vertueux pour la planète,
  • Un patrimoine pour les générations futures.
Publié le 30/11/2021