Maison contemporaine

Maison contemporaine : l’essentiel à savoir

Il est courant de mélanger maison de style « moderne » et maison de style « contemporain ». Pourtant, ces deux types de constructions présentent de réelles différences.

Ainsi, l'architecture moderne fait référence à un courant architectural en rupture radicale avec le style Beaux-Arts du XIXe siècle, né dans les années 20 et s'étendant jusqu'aux années 60. Énoncés par Le Corbusier en 1926, les 5 piliers de l’architecture moderne sont : des pilotis, un toit-terrasse (aménagé en jardin ou en solarium), une façade libre, un plan libre, la fenêtre en longueur dite « fenêtre-bandeau ».

Si l'architecture contemporaine s'inspire largement des édifices modernes, elle englobe également toutes les constructions de style récent (vintage, écologique, industriel, etc.). En effet, n’étant pas soumise aux contraintes propres aux courants architecturaux (baroque, futurisme, modernisme, etc.) qui se veulent être le reflet d’une époque donnée, l’architecture contemporaine, plus libre, n’hésite pas à emprunter à différents styles propres à notre époque. Elle ne cesse de se réinventer, et aime utiliser des techniques de construction ainsi que des matériaux nouveaux. Mais elle n’hésite pas non plus à remettre au goût du jour les savoir-faire traditionnels.

Gros plan sur l’essentiel à savoir à propos des maisons contemporaines, de leurs caractéristiques, de leurs prix de construction ou d'acquisition.

qu'est ce qu'une maison contemporaine

 

Qu’est-ce qu’une maison contemporaine ?

S’inscrivant résolument dans l’air du temps, l’architecture contemporaine se définit comme une architecture novatrice, produite dans le temps présent.

Si les édifices contemporains, essentiellement à usage institutionnel ou commercial, se permettent d’être spectaculaires et rivalisent d’audace dans le but de surprendre et de déstabiliser le regard, les constructions résidentielles, aux ambitions plus modestes, arborent des formes plus simples, mais toujours avec d’imposantes fenestrations. Ce qui n'empêche pas à l'habitation contemporaine de se doter d’un confort inégalable et d’une grande performance énergétique.

Mis à part la pureté de ses lignes, son style architectural se caractérise par l’utilisation de matériaux de construction innovants. Pour ce qui concerne ses plans de construction, ils sont le plus souvent conçus par un architecte DPLG (diplômé par le gouvernement) ou DE (diplômé d’État), mais peuvent également être réalisés par des constructeurs de maisons individuelles.

 

Spécificités de la maison contemporaine

Moins audacieuses que les bâtis institutionnels ou commerciaux de style contemporain qui défient parfois les lois de la gravité, les constructions résidentielles contemporaines possèdent cependant certaines constantes :

  • Volonté de se démarquer des maisons conventionnelles.
  • Pureté de la forme du bâtiment, composée de lignes surtout droites et dépourvue de toute décoration extérieure.
  • Volumes traditionnellement cubiques ou rectangulaires (pouvant également intégrer des formes arrondies) immaculés de blanc, mais pouvant aussi être bi-ton (noir et blanc, bordeaux et blanc, etc.).
  • Utilisation de matériaux de construction dits « nobles » : bois, verre, métaux, brique ou pierre.
  • Façades vitrées (baies, fenêtres, vitres) imposantes qui laissent pénétrer abondamment la lumière naturelle dans la maison en toute saison, afin de réduire la consommation d'énergie.
  • Belles ouvertures sur le terrain alentour.
  • Aménagement fonctionnel, confortable, ergonomique et agréable des espaces de vie (salon, cuisine, etc.), de préférence spacieux et de style design.
  • Confort et cadre de vie optimisés pour faciliter la vie familiale, avec utilisation de la technologie domotique.
  • Intégration parfaite de l’habitat dans son environnement (paysage, terrain, climat, etc.).
  • Mise à profit de l’énergie solaire et d'autres types d'énergies renouvelables pour le chauffage de la maison et pour la production d’eau chaude sanitaire
  • Bâtiment performant sur le plan énergétique, conforme à l'une des normes d'économie d'énergie actuellement en vigueur : Bâtiment à Basse Consommation d’énergie (BBC), Haute Qualité Environnementale (HQE), Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), Maison Passive, Bâtiment à Énergie Positive (BEPOS).
  • Toit-terrasse, végétalisé ou non, si le climat local le permet. Notons que le toit plat n’est pas conseillé dans les régions montagneuses et pluvieuses.
  • Possibilité de choisir entre plusieurs formes de maison (en L, U, T, V, H, Y, etc.).

Comme mentionné plus haut, les maisons contemporaines sont le plus souvent dessinées et bâties sur-mesure par un architecte. Toutefois, les constructeurs de maisons individuelles collaborent de nos jours de plus en plus avec un architecte indépendant pour l’élaboration de modèles de maisons innovants et personnalisables à souhait. Et ce, pour le plus grand bonheur des futurs propriétaires qu'ils soient primo-accédants, acquéreurs de résidences secondaires ou investisseurs dans l’immobilier locatif.

qu'est ce qu'une maison contemporaine 2

 

Construction d'une maison contemporaine : architecte vs constructeur

Pour la construction de la maison contemporaine de vos rêves, vous pouvez donc faire appel soit à un architecte, soit à un constructeur de maisons individuelles.

Veillez cependant à choisir un professionnel réellement capable de mener à bien votre projet.

L'architecte DPLG ou DE

Si vous souhaitez faire construire une maison contemporaine sur-mesure, parfaitement adaptée à votre mode de vie et à la configuration du terrain, c'est d'un architecte DPLG ou DE qu'il vous faut pour la réalisation de votre projet.

Œuvrant en qualité de maître d'œuvre du chantier (conception, permis de construire, consultation des entreprises, orchestration du chantier, livraison), ce professionnel peut collaborer ou non avec un bureau d'études techniques (BET).

Avant d’embaucher un architecte, veillez à :

  • Vérifier qu'il est bien inscrit au tableau de l'Ordre des architectes.
  • Consulter ses réalisations et ses références.
  • Vous assurer qu'il a bien souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle et une garantie décennale.

Non réglementés, les honoraires d'un architecte s'élèvent en général entre 10 et 12 % du montant total des travaux.

Le constructeur de maisons individuelles

Passer par un constructeur de maisons individuelles travaillant sous le régime juridique du contrat de construction d'une maison individuelle (CCMI), c'est avoir la garantie d'une livraison de votre maison clés en main selon les délais, les conditions et les tarifs fixés.

Contrairement à un architecte, le constructeur ne fait pas de sur-mesure. Il travaille en effet à partir de modèles sur catalogue, de maisons de plain-pied ou à étage. Selon les constructeurs, ces modèles standards sont soit partiellement, soit entièrement personnalisables.

Il est cependant à noter que les prix annoncés ne comprennent :

  • Ni les frais d'adaptation de la construction aux contraintes du terrain.
  • Ni les frais de raccordement de la maison au tout-à-l'égout et aux réseaux divers (électricité, eau, gaz, téléphone).

Si vous choisissez de passer par un constructeur pour la mise en œuvre de votre projet de construction d'une maison contemporaine, nous vous recommandons de choisir un professionnel pouvant justifier de solides garanties (assurance dommage-ouvrage, garantie de parfait achèvement, garantie biennale, etc.).

Bon à savoir : si la surface de plancher ou l’emprise totale au sol de votre maison contemporaine dépasse les 150 m², le recours à un architecte est en tous les cas obligatoire.

 

Prix d'une maison contemporaine

Le prix de construction d’une maison contemporaine dépend de plusieurs facteurs, dont :

  • La localisation de la maison.
  • La surface de la construction.
  • La topographie du terrain (en pente, etc.).
  • La complexité de la construction (forme de la maison, équipement et matériaux utilisés, niveau d’isolation et de confort, etc.).
  • La technologie (domotique, etc.).
  • Les tarifs du constructeur ou bien les honoraires de l’architecte.

À titre indicatif, en fonction des régions et du type de projet, le prix de construction d’une maison contemporaine s’élève entre 2000 euros (entrée de gamme) et 2500 euros le m² (moyen de gamme), hors prix du terrain.

Par contre, une maison contemporaine neuve prête à habiter coûtera, quant à elle, en moyenne entre 5000 et 15 000 euros le m² à Paris. Contre aux environs de 7000 euros le m² à Bordeaux et de 8000 euros le m² à Marseille, par exemple.