Maison contemporaine

Toiture de maisons modernes : quels sont les options envisageables et leurs avantages ?

Le toit d’une maison contemporaine, comme pour tout autre type d’habitation, a d’abord une fonction de protection face aux intempéries et d’isolation thermique. Toutes les déclinaisons de toitures n’offriront pas les mêmes performances, et le lieu de construction ainsi que le prix que vous êtes prêt à mettre dans votre projet vont avoir une influence sur votre choix entre un toit plat simple, un toit-terrasse ou un toit à une ou plusieurs pentes.

Le design a également son rôle à jouer dans votre prise de décision, et cela est d’autant plus vrai pour la réalisation d’un logement contemporain. Heureusement, les possibilités sont multiples et disposent chacune de leurs particularités afin de répondre à vos exigences. Découvrez en détail les avantages de chaque type de toit pour vous aider à choisir le modèle qui vous convient !

maison contemporaine toit

 

Le toit plat, le standard pour un projet d’architecture contemporaine

Les nouvelles maisons au style contemporain sont souvent conçues avec un toit plat, qui permet de donner un aspect indéniablement moderne à la construction, qu’elle soit de plain-pied ou à étage, en bois, en pierre ou revêtue d’un enduit. Hormis cet atout esthétique, il dispose de plusieurs autres points forts qui pourront vous séduire :

  • La maison peut plus facilement se fondre dans son environnement et il est plus facile de jouer avec les formes et les volumes, ce qui est l’une des tendances dans la conception d’habitats contemporains.
  • La prise au vent est réduite, ce qui va potentiellement limiter les déperditions de chaleur.
  • Le toit plat vous permet de disposer des panneaux solaires invisibles.
  • Vous pouvez insérer de grandes fenêtres de toit qui vont faire entrer la lumière à l’intérieur des chambres et des espaces de vie tout au long de la journée, là où un toit pentu n’est pas exposé en permanence aux rayons du soleil.
  • Les modèles de toit plat vous donnent la possibilité d’aménager cette surface pour en faire un jardin ou une terrasse.

Toutefois, il faut savoir que le Plan Local d’Urbanisme n’est pas toujours favorable à la mise en place d’un toit plat. Bien que de plus en plus de communes soient disposées à accepter ce type d’architecture, mieux vaut vous renseigner au préalable auprès de la mairie et de votre architecte pour être certain de pouvoir laisser libre cours à vos envies.

De plus, il faut faire appel à des professionnels expérimentés dans ce type de réalisation (architecte pour les plans et constructeur spécialisé pour la réalisation) et opter pour des matériaux de qualité. En effet, de par sa structure, le toit plat possède une étanchéité moindre et permet un écoulement plus difficile de l’eau de pluie ou de la neige. Il doit ainsi être construit avec une légère inclinaison ou avec une forme bombée pour permettre une bonne évacuation. Il est également important de savoir que dans certaines régions (à la montagne ou dans les zones très pluvieuses), le toit plat n’est pas la meilleure solution. On a également tendance à constater que l’isolation thermique d’un toit plat est moins performante par rapport à un toit en pente. Assurez-vous, donc, que l’isolant posé sur le toit avant la mise en place du revêtement soit de qualité et adapté aux conditions de température de votre région.

 

Une terrasse en guise de toit, ou comment optimiser votre espace

Si vous remplissez les conditions pour réaliser une toiture plate et que vous souhaitez en profiter pour aménager un espace de vie supplémentaire, le toit-terrasse est une option tout à fait intéressante. Il prend tout son sens pour les logements contemporains qui disposent de peu de terrain ou qui sont construits en pleine ville, mais il peut s’adapter à toutes les constructions contemporaines.

De plus, contrairement à une terrasse au sol, la terrasse sur le toit vous donne un accès presque permanent au soleil si d’autres bâtiments ne viennent pas l’occulter. En effet, votre propre maison et la végétation peuvent parfois faire de l’ombre à votre terrasse, ce qui a moins de risque de se produire lorsqu’elle se trouve en hauteur.
Par ailleurs, vous pourrez bénéficier de plus d’intimité. En effet, si votre terrasse surplombe les habitations des alentours, vous n’aurez aucun vis-à-vis et pourrez profiter de votre terrasse en toute tranquillité avec une vue dégagée.
Enfin, les toits-terrasses ont l’avantage de permettre un accès privatif depuis chacune des pièces situées à l’étage de votre maison. Vous pouvez par exemple créer plusieurs terrasses indépendantes depuis chaque chambre et permettre à tous les membres de la famille de disposer de son propre espace extérieur.

Sachez, toutefois, qu'un toit-terrasse aura un prix plus élevé qu’une toiture plate sans accès ou qu’un toit pentu, notamment, car il faudra l’aménager (garde-corps, sol, décoration d’extérieur, etc.).

maison contemporaine toit 2

 

Le toit végétalisé, une solution originale pour votre habitation contemporaine

Parfois conçues dans un style très urbain, les maisons contemporaines peuvent également se mettre au vert avec un toit végétalisé. Souvent mise en place sur des toits plats, cette option qui offre un design original à votre habitation peut également être implémentée sur des toitures pentues ou sous forme de courbes. Par ailleurs, il est possible de décider d’installer des végétaux uniquement sur certaines parcelles de votre toiture (au-dessus du garage uniquement par exemple), ou sur l’ensemble de la surface disponible.

Si les toits végétalisés sont relativement plébiscités, les raisons sont multiples et vous pourriez être tenté par cette idée :

  • La végétation permet de garantir une meilleure isolation thermique qu’avec un toit plat classique, aussi bien en été qu’en hiver, et peut également s’avérer efficace pour améliorer l’isolation phonique.
  • Le toit végétalisé limite le risque d’inondations, car les plantes vont absorber une bonne partie de la pluie.
  • L’aspect écologique peut également vous inciter à choisir ce type de toiture, qui permet une absorption du CO2 et de certaines particules, traités par les végétaux.
  • Il est possible de profiter d’un toit végétalisé pour créer un jardin, comportant aussi bien des herbes aromatiques que des fleurs ou même des légumes dans le cas d’une végétation intensive.

Néanmoins, il faut garder à l’esprit que le prix du toit végétalisé fait partie des plus élevés et que cette construction est soumise à diverses contraintes. Par exemple, sa mise en place requiert un véritable savoir-faire, des matériaux bien spécifiques ainsi qu’une toiture suffisamment résistante pour supporter le poids des plantes. Il faudra également permettre un accès facile au toit pour l’entretien, voire pour un arrosage régulier, ou mettre en place un système d’arrosage automatique.

 

Le toit en pente, une alternative traditionnelle à adapter aux maisons contemporaines

Si les toits plats sont privilégiés dans l’architecture actuelle, les toits pentus peuvent également convenir à une maison moderne. Même si on leur attribue souvent un aspect traditionnel, il est en effet possible d’en faire un atout design. C’est le cas notamment du toit monopente, qui va permettre l’écoulement des eaux tout en gardant un style contemporain, surtout si l’on joue avec l’alternance d’orientation des pentes sur les différentes parties de la maison.

Il est également envisageable d’opter pour un toit incliné à plusieurs pans, mais conçu de façon déstructurée, afin de se marier parfaitement à une architecture moderne. De plus, la multitude de matériaux disponibles pour ce type de toiture vous permettra de personnaliser votre maison et de lui donner un style qui lui est propre, toujours en prenant garde à respecter le PLU.

Enfin, rien ne vous empêche de faire construire un toit conventionnel à 2 ou 4 pans pour votre maison contemporaine ! En fonction de votre projet de construction, des matériaux choisis et de la région où vous vivez, cela pour apporter un réel cachet à l’habitation. Par exemple, un toit à faible pente surmonté de grosses tuiles provençales pourra donner une allure de villa du sud de la France à votre maison, surtout si elle dispose d’une piscine.

Si le toit plat ne convient pas à votre région, ne répond pas aux attentes de la commune ou si son prix vous freine, vous savez donc que d’autres solutions esthétiques s’offrent à vous !

Le toit plat est-il autorisé partout en France ?

A priori, il est possible de faire construire une maison avec un toit plat ou un toit-terrasse dans n’importe quelle région de l’hexagone. Néanmoins, si vous tenez absolument à faire construire un tel logement, il faut vérifier que cela est permis par le Plan Local d’Urbanisme. Une commune peut en effet décider d’émettre des restrictions pour la construction de maisons à toit plat.

Dans quel cas un permis de construire d’une maison à toit plat peut-il être refusé ?

Si le PLU (Plan Local d’Urbanisme) stipule noir sur blanc qu’il faut respecter une certaine pente et l’utilisation de matériaux définis pour les maisons de la commune, il va de soi que votre demande risque d’être refusée. Dans certains cas, rien ne figure dans le PLU, mais le service d’urbanisme peut statuer que votre maison ne s’intégrera pas dans l’environnement existant à cause de sa toiture plate.

Dans les zones se situant à proximité de monuments historiques ou au coeur de sites patrimoniaux remarquables, la construction d’un toit plat peut aussi être remise en question. Ce n’est qu’après une demande auprès des architectes de Bâtiments de France que vous pourrez savoir si le toit plat est envisageable.

Les règles à l’échelle du pâté de maisons

Partout en France, d’autres réglementations viennent s’ajouter, pour garantir la tranquillité de tous. Ainsi, avant de faire construire une maison avec un toit plat accessible, il est indispensable de vérifier que cela ne crée pas une vue directe sur les propriétés des voisins.

Par ailleurs, des précautions doivent être prises dans le cas de l’achat d’un terrain ou d’une maison neuve intégré·e à un lotissement et soumis au régime de copropriété. L’accord des copropriétaires à la suite d’une AG est fortement recommandé, voire obligatoire.

Quels sont les avantages du toit plat d’un point de vue écologique ?

Si le côté design du toit plat séduit, il ne faut pas oublier qu’il possède aussi plusieurs atouts environnementaux. Il permet d’abord une meilleure captation des rayons du soleil, pour produire de l’électricité avec de l’énergie renouvelable ou pour profiter de la lumière naturelle. C’est aussi la solution idéale pour réaliser une toiture végétalisée ou installer votre potager. Cela va être bénéfique pour votre consommation énergétique et pour l’écosystème environnant.

Installer des panneaux photovoltaïques discrets et efficaces

Sur un toit en pente, on peut être réticent lorsqu’il s’agit d’installer des panneaux solaires, parfois jugés trop voyants. Sur un toit plat, le problème n’existe plus : les panneaux ne seront pas visibles. Par ailleurs, leur positionnement sur une toiture plate permet de mieux capter la chaleur des rayons solaires, rendant le dispositif plus efficace.

Faire entrer la lumière

Dans une maison à toit plat, il devient facile de créer des puits de lumière. Avec cette lumière naturelle, qui viendra rayonner dans le salon, les chambres ou toute autre pièce, vous pourrez réduire vos consommations d’électricité. Attention toutefois à choisir des vitres bien isolantes, pour limiter les déperditions de chaleur ou au contraire les températures trop élevées en été.

Créer un toit végétalisé

Avec un toit plat accessible, on peut opter pour une structure végétalisée, qui possède plusieurs avantages écologiques :

  1. Les plantes retiennent les eaux pluviales, évitant les inondations et le transport de particules néfastes.
  2. Les végétaux interceptent et reflètent les rayons du soleil en saison chaude et procure une bonne isolation thermique en hiver.
  3. Les plantes captent les particules et le CO2, favorisant un air plus pur et limitant le réchauffement climatique.

Vous pouvez créer votre propre jardin sur votre toit-terrasse, pour une production agricole 100 % locale.